Retour sur la consultation publique pour le réaménagement du secteur Lucien Borne

Une consultation auprès des citoyens des quartiers Montcalm et Saint-Jean-Baptiste était organisée hier par la ville de Québec, afin de recueillir les commentaires et suggestions par rapport au projet de réaménagement du secteur Lucien Borne. Une cinquantaine de résidents ont participé à cette rencontre, qui fait suite au sondage mené la semaine dernière et auquel près de 300 personnes ont répondu. De nombreux représentants de la ville de Québec étaient présents, et ont pu répondre aux diverses questions posées.

Assis autour de tables de travail organisées selon les secteurs concernés, les citoyens ont d’abord assisté à une présentation des travaux, qui doivent débuter en 2017 (la placette Lucien Borne sera rénovée par la suite, en 2018). Ils sont motivés par la création d’une troisième conduite d’aqueduc vers le bassin des Plaines (dans la suite des opérations menées sur la Grande Allée en 2015), la désuétude des conduites d’égout, et la nécessaire réfection des trottoirs et de la chaussée.

Le Bourdon 600×100

Les participants redéfinissent le secteur

L’autre objectif s’inscrit dans le plan de protection et de mise en valeur de la forêt urbaine, qui vise à porter l’indice canopée de 32% à 35% sur tout le territoire de la ville. La canopée représente la projection au sol de la cime des arbres; en clair, il s’agit des arbres que l’on voit depuis le ciel. Dans Saint-Jean-Baptiste, cet indice couvre 10% du territoire… La stratégie passe principalement par une déminéralisation (enlever du béton, par exemple), et des plantations (en sachant que les arbres en villes sont toujours plus petits que leurs congénères forestiers, notamment en raison de la densité du sol urbain).

La question des transports en commun a été abordée : le RTC est partie prenante au dossier, et la gestion de la ligne 7 (incluant l’arrivée des bus articulés en août 2016) est prise en compte dans la réalisation des travaux. Les travaux s’effectuant par tronçons, la caserne de pompiers ne devrait pas subir de désagréments en termes d’accès.

Travaux en petits groupes

Résultats des travaux d’une des tables de participants

Pendant 45 minutes, les citoyens ont pu réfléchir en petits groupes de travail sur différentes questions, autour du verdissement, de la sécurité et de l’accessibilité du tronçon concerné, le tout sur un tirage grand format de la zone. Les représentants de la ville passaient de tables en tables pour écouter ou renseigner les participants. La fin de la réunion a été marquée par la mise en commun d’un mot qui devait résumer la vision à long terme des participants, que chacun avait pu écrire sur un petit bout de papier : les mots « vert », « multicolore », « vivant » sont notamment ressortis.

Échéancier

Le 31 mai prochain, le concept sera présenté aux citoyens lors d’une rencontre publique. Par la suite, les plans et devis seront établis au cours de l’été et de l’automne, puis les appels d’offre devraient être lancés à l’hiver 2017, pour un début des travaux en mai 2017 (jusqu’en décembre).

Par | 2018-02-26T12:35:54+00:00 03/02/2016|Catégories : Aménagement du territoire|Mots-clés : , , |1 Comment

À propos de l'auteur :

Québécoise d'adoption depuis 2007 et résidente de Saint-Jean-Baptiste depuis 2012, je suis passionnée de démocratie locale, d'histoire et de patrimoine. Co-fondatrice du Bourdon média collaboratif, je suis également engagée dans divers organismes du quartier, comme le Comité Populaire, Espace Solidaire, et le Comité du patrimoine.

Un commentaire

  1. […] prévu comme un véritable exercice participatif, sur le modèle de ce qui a déjà été fait en février 2016, lors de la préparation des travaux de réaménagement du secteur […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.