L’été c’est fait pour jouer…dehors!

On va se l’avouer tout de suite, Saint-Jean Baptiste étant reconnu pour ses îlots de chaleur, vous vous dites tout de suite que c’est nécessairement sur l’asphalte que tout se joue. Si vous êtes résident du quartier vous savez que cette réflexion est une réalité mais loin d’être l’unique solution.

Avec ma petite famille, nous avons repéré de chouettes coins. Donc, je vous mentionne ici des lieux propices à laisser l’imaginaire des enfants prendre le contrôle et ainsi s’exprimer par le “Jeu” (ma définition bien personnelle): jeux de balles, courses poursuites, cachettes. Il faut pouvoir y bouger sans “déranger” le passant et en toute “sécurité” (lire ici: loin du traffic).

Le Bourdon 600×100

Trouver la fraîcheur…

Tout d’abord, quelques COOP et autres logements (et même des restos-bar) ont leur écrin de fraîcheur. Ces petits coins de paradis ont parfois même des jardins d’eau! Le terme relaxer y prend tout son sens, mais y jouer n’est pas toujours aussi simple. Ces lieux, souvent à l’abri des regards, je vous en révélerai régulièrement sur Instagram avec le mot clic #jardincaché. Et puis, certaines (rares) rues, moins passantes (et aussi moins vertes), laissent (parfois) place aux jeux sur roues: vélo, patins, planche mais elles restent l’apanage des ados ou des enfants sous surveillance. Là est le bât qui blesse: pas de ruelles et pas de rues piétonnes, une équation qui empêche les jeux dans la rue.

… jouer en toute sécurité…

Donc, commençons notre balade pour le “Jeu” aux limites du quartier. Nous avons les escaliers qui relient St-Roch à Saint-Jean Baptiste, dont celui de Lavigueur: ils ont l’immense avantage d’être dans un boisé. C’est un terrain de jeu sportif mais que les enfants adorent, certains coureurs (motivés) aussi. Le parc de l’Amérique française, pourtant prometteur par sa fraîcheur, est surtout apprécié par les plus grands (contemplatifs) et moins couru des familles. Il faut préciser que le boulevard René-Lévesque n’incite pas les plus jeunes à y aller seul et aucun espace n’est prévu pour “jouer” sinon au risque qu’une balle s’échappe là ou il ne faut pas. Le parc Lockwell est certes mignon mais peu propice aux jeux, sauf de cartes peut-être !

Mon préféré, parce que j’aime les lieux insolites, c’est le parc St-Matthews, pour les “cache-cache” parmi les arbres centenaires…et les pierres tombales! En plus, il est facile d’aller se chercher une crème glacée sur la rue st-Jean après “l’effort”. C’est de loin le parc au cœur de notre quartier qui m’apporte le plus de fraîcheur (dans l’attente que les toits et les façades verdissent, à force d’efforts citoyens).

Bien sûr, les plus petits apprécient (beaucoup) les parcs ombragés que sont Scott et Richelieu (hum, oui surtout les toutous pour ce dernier). Beaucoup de jeunes vont naturellement dans la cour de l’école Saint-Jean Baptiste qui, il est vrai, est loin d’être verdoyante mais est très pratique: centrale et clôturée, cela en fait un bon point de ralliement! Les pré-ados vont se tourner vers le parc Berthelot pour se rafraîchir aux jeux d’eau, faire une partie de basket, “chiller” sur les tables à pique-nique. J’avoue que pour les jeux d’eau, de proximité, nous allons plutôt au parc de l’esplanade non loin de là mais dans le Vieux-Québec.

… et à proximité

Car, dois-je vous le rappeler, le quartier est idéalement situé au cœur de la ville. Sans même devoir prendre le bus, ni même le vélo, beaucoup de parcs sont accessibles à pieds, même à ceux des plus petits. Dans le désordre: les plaines d’Abraham (que j’appelle affectueusement “notre jardin”), le parc Victoria (nos jeux d’eau préférés à vie) et le non moins renommé parc-linéaire de la rivière saint-Charles (nous c’est la piscine saint-Roch qu’on affectionne). Plus loin, il y a évidemment d’autres parcs et promenades accessibles en vélo ou autobus: promenade Champlain, Cap-Rouge, Maizerets, Baie de Beauport, etc…Mais ces endroits là sont réservés aux longues sorties. Nous c’est dans notre quartier qu’on veut jouer avec notre enfant: simplicité d’accès et fraîcheur sont nos mots d’ordre.

Aussi, en hiver, certains parcs sont inaccessibles (ex: St-Matthews) mais d’autres lieux se révèlent des terrains de jeux formidables. Mais, on s’en reparle à la saison froide? Car, pour le moment, moi, le froid je ne l’accepte que sous forme de glace pilée dans mon thé.

Bon été…dehors!

Par | 2017-06-13T22:51:45+00:00 05/06/2017|Catégories : Familles et enfants|Mots-clés : , , |1 Comment

À propos de l'auteur :

Isabelle Goarin
Québécoise d’adoption, et en amour avec ma ville depuis 2002, je suis particulièrement fière de vivre, travailler et consommer Saint-Jean-Baptiste depuis 2014. Travailleure autonome depuis 2005, curieuse d’histoire et de culture, cofondatrice du Bourdon média collaboratif, je m’implique aussi au niveau communautaire. J’ai développé au fil des ans un intérêt particulier pour le développement durable (zéro déchet, économie circulaire, consommation collaborative)

Un commentaire

  1. […] je dois dire que j’ai un faible pour les plaines lorsqu’il s’agit de sortir en famille. Mais, cette fois, les enfants de moins de 14 ans ne sont pas admis! Yeah ! Qu’importe! […]

Laisser un commentaire