L’église et le cimetière Saint-Matthew (vers 1870)

C’est l’un des bâtiments bien connus du quartier, et où se trouve l’actuelle Bibliothèque Claire-Martin. Mais connaissez-vous l’histoire de l’église et du cimetière Saint-Matthew?

“Aux lendemains de la Conquête britannique, les communautés protestantes de Québec, n’ayant aucun lieu d’inhumation consacré, sont contraints d’employer à cette fin des sites temporaires dont la gorge du bastion Saint-Louis. Dans les années 1770, deux terrains contigus situés aux abords de la rue Saint-Jean sont acquis aux fins d’inhumation des défunts de confession anglicane et presbytérienne. Il s’agit du premier cimetière non catholique de Québec. À compter de 1822, des offices du culte anglican sont célébrés dans la maison du fossoyeur. Située dans le cimetière, elle est bientôt connue sous le nom de St. Matthew’s Chapel; sa destruction lors de l’incendie du faubourg en 1845 entraîne la construction d’un nouveau temple. Conçu par l’architecte-maçon John Cliff, le bâtiment religieux d’inspiration néogothique est inauguré en 1849″.

Le Bourdon 600×100

Pour découvrir la suite, rendez-vous sur Vues Anciennes, le blogue de notre collaborateur Jérôme Ouellet, pour retrouver cet article de mars 2016.

Par | 2017-07-19T10:09:59+00:00 17/07/2017|Catégories : Histoire et patrimoine|Mots-clés : , |0 commentaire

À propos de l'auteur :

La Rédaction
La rédaction anime l'équipe de journalistes et citoyens qui butine sur le Bourdon du Faubourg. Elle veille au respect de la ligne éditoriale, recueille les propositions de sujets, en propose et en rédige certains.

Laisser un commentaire