Fermetures en série dans Saint-Jean-Baptiste

C’est le cas, notamment, des dépanneurs, des épiceries, des restaurants et autres commerces de proximité. «La disparition du commerce de proximité inquiète et le problème devient encore plus criant dans les quartiers centraux», soulève la CCIQ dans son mémoire. Elle a répertorié 75 fermetures de commerces dans le quartier Saint-Jean-Baptiste depuis 2009. «On observe, depuis quelques années, un exode des plus petits commerçants vers les banlieues où les coûts d’opération sont beaucoup moins élevés et les services plus nombreux.» Ceux qui choisissent de rester dans les quartiers centraux n’ont pas le choix de refiler leur fardeau à leurs clients.

C’est à lire dans Le Soleil du 5 septembre 2017.

Le Bourdon 600×100

Par | 2017-09-09T13:03:39+00:00 06/09/2017|Catégories : Revue de presse|Mots-clés : , |2 Commentaires

À propos de l'auteur :

Québécoise d'adoption depuis 2007 et résidente de Saint-Jean-Baptiste depuis 2012, je suis passionnée de démocratie locale, d'histoire et de patrimoine. Co-fondatrice du Bourdon média collaboratif, je suis également engagée dans divers organismes du quartier, comme le Comité Populaire, Espace Solidaire, et le Comité du patrimoine.

2 Commentaires

  1. Jean-Yves Rehby 6 septembre 2017 à 11 h 48 min- Répondre

    Je vais me permettre de laisser ici ce que j’ai écrit sur Facebook :
    Suis-je le seul à trouver que ce titre d’article est racoleur? Soixante-quinze fermetures sur une période de huit ans, je ne dis pas que c’est négligeable, je ne dis pas que la situation est rose et que tout va pour le mieux à Labeaume-Land.
    Cependant, c’est un chiffre, hors de tout contexte, qui ne tient pas compte de la durée de vie moyenne des nouveaux commerces qui ouvrent, ni du roulement dans certains locaux comparé à la stabilité d’autres commerces, ni du taux d’inoccupation, ni de la durée moyenne pendant laquelle un local déserté demeure inoccupé.
    De plus, on dirait que c’est le marronnier des journaleux de Québec… « la rue St-Jean va mal! La rue St-Jean périclite! » Merci pour ceux et celles qui se donnent du mal pour la tenir en vie!

    • Pascaline Lamare 6 septembre 2017 à 12 h 43 min- Répondre

      L’une des missions que s’est fixé Le Bourdon, c’est de parler de tout ce qui va bien dans le quartier, tout ce qui se fait et notre dynamisme. On espère y arriver 🙂
      Merci de nous lire en tout cas!

Laisser un commentaire