Depuis 2009, nous constatons que 68 commerces ont cessé ou déplacé leur activité dans Saint-Jean-Baptiste. Toutefois, l’auteur néglige de dire que d’autres ont ouvert leurs portes : entre 2013 et 2016, le nombre d’entreprises a augmenté de 45 au net. Ça, c’est la réalité. À titre d’exemple, la Duchesse d’Aiguillon, citée dans la liste des fermetures, a déménagé son commerce de quelques rues pour agrandir sa capacité de vente. […]

Depuis 2013, c’est près de 400 000 $ que la Ville a accordé en subvention à la Société de développement du Faubourg. Mon administration a à coeur que ce quartier rayonne. Nous avons de plus accordé un montant de 150 000 $ pour des projets de développement et d’animation spécifiques à ce secteur.

Point de vue du maire Labeaume, paru dans Le Soleil du 6 septembre 2017.