Régis Labeaume promet d’aménager de nouveaux espaces verts et de créer un lien mécanique reliant la Basse-Ville et la Haute-Ville, à la hauteur de l’ancienne église Saint-Vincent-de-Paul, s’il est réélu. […] À défaut d’une entente, le maire sortant a indiqué qu’il n’hésiterait pas à exproprier le promoteur Jacques Robitaille, propriétaire du terrain de l’église Saint-Vincent-de-Paul, afin d’y aménager un espace vert et un lien mécanique.

A lire sur Radio-Canada, le 25 septembre 2017.