Douze jours dans une nuit, sur les murs de Saint-Matthew

Depuis quelques jours, de la poésie s’affiche sur les murs du cimetière Saint-Matthew. C’est ainsi que Québec en toutes lettres se décline dans Saint-Jean-Baptiste, pour le plaisir des mots et de la littérature.

Chaque automne depuis 2010, le Festival Québec en toutes lettres propose une programmation riche et originale pour faire découvrir au public l’écriture d’une façon inusitée. Cette année, le thème « Écrire Québec » s’est imposé, et propose des activités jeunesse, spectacles, rencontres avec des auteurs, films, colloque, expositions et bien d’autres encore.

« Douze jours dans une nuit »est une suite de poèmes écrits par Pierre Morency entre janvier et avril 1985 et publiés en 2004 dans Poèmes 1966-1986 (Éditions du Boréal). « Alors que le fleuve se crispe de froid, que « le givre constelle » la nuit du marcheur, le jour revient cependant, chaque fois un peu plus lumineux. Le poète inlassablement invoque cet espoir fragile de renaître à la vie, cet espoir de saisons et d’enfance retrouvées ». Dialogue avec le corps, la mort, et la lumière après les grands froids, l’installation se retrouve donc naturellement sur les murs de l’ancien cimetière, pour le plaisir des lecteurs, le temps d’une marche.

Par | 2017-10-11T08:20:26+00:00 03/10/2017|Catégories : Art et événements|Mots-clés : , , |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Québécoise d'adoption depuis 2007 et résidente de Saint-Jean-Baptiste depuis 2012, je suis passionnée de démocratie locale, d'histoire et de patrimoine. Co-fondatrice du Bourdon média collaboratif, je suis également engagée dans divers organismes du quartier, comme le Comité Populaire, Espace Solidaire, et le Comité du patrimoine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.