Maintenir et organiser le compostage Côte Badelard

Deux stagiaires de Katimavik espèrent pouvoir remettre en état et pérenniser les deux bacs à compostage de la Côte Badelard.

Depuis quelques semaines, Véronik Desrochers et Christyne Gagnon frappent à toutes les portes pour tenter de parvenir à leurs fins: le remplacement des deux bacs à compostage de la Côte Badelard, dont l’état laisse à désirer. De même qu’elles expliquent avoir démarché les riverains, elles disent avoir eu l’accord de diverses instances, dont la Ville et le Conseil de quartier Saint-Roch. Le Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste doit pour sa part leur donner une réponse mardi prochain, le 7 novembre, à l’occasion de la réunion publique mensuelle de son conseil d’administration.

Le Bourdon 600×100

Christyne et Véronik veulent souhaitent que le compostage puisse être maintenu Côte Badelard.

Si tout se passe bien, les deux bacs de la Côte Badelard devraient être changés pour des bacs de bien meilleure qualité et leur entretien confié à Craque-Bitume, afin d’être inclus dans le réseau de compostage communautaire.

Les deux jeunes femmes souhaitent ainsi obtenir une meilleure gestion du compost, donc moins d’odeurs ou de petites mouches et un meilleur apport en matières brunes. Elles aimeraient aussi que le site de la Côte Badelard ne disparaisse pas du jour au lendemain du quartier, comme cela a déjà été le cas dans d’autres quartiers de la Ville, suite à des plaintes.

Si vous souhaitez
● continuer de composter sur la Côte Badelard,
● les aider dans leur projet,
● ou simplement leur parler,
n’hésitez pas à les contacter par téléphone au 418 523-4580 ou par courriel à communication@craquebitume.org

Par | 2017-11-15T09:19:26+00:00 02/11/2017|Catégories : Écologie et verdissement|Mots-clés : , , |0 commentaire

À propos de l'auteur :

La Rédaction
La rédaction anime l'équipe de journalistes et citoyens qui butine sur le Bourdon du Faubourg. Elle veille au respect de la ligne éditoriale, recueille les propositions de sujets, en propose et en rédige certains.

Laisser un commentaire