Les bacs à compost ont été installés

Nous vous parlions en début de mois du projet de Véronik Desrochers et Christyne Gagnon: assurer la pérennité et l’entretien des bacs à compost de la côte Badelard. Les nouveaux bacs ont été installés samedi 25 novembre.

Cette opération a été rendue possible entre autres grâce à l’aval des deux conseils de quartier concernés (celui de Saint-Jean-Baptiste et celui de Saint-Roch), de Chantal Gilbert et Anne Guérette (jusqu’aux dernières élections respectivement conseillère municipale Saint-Roch Saint-Sauveur et conseillère municipale Cap-aux-Diamants), du Comité populaire de Saint-Jean-Baptiste (ComPop), et de divers organismes communautaires.

Le Bourdon 600×100

Du fait des conditions météo, la pose des bacs a dû être retardée d’une semaine. Elle s’est néanmoins faite avant la fin du stage de Véronik et Christyne.

Les utilisateurs des anciens bacs sont invités à prendre contact avec Craque-Bitume par courriel à “compostus@craquebitume.org” ou par téléphone au 418-523-4580 pour y avoir accès. Si la Côte Badelard intègre désormais le réseau entretenu par Craque-Bitume, le compostage qui existe depuis plus de dix ans Parc Richelieu dépend toujours du ComPop.

Par | 2018-01-30T14:13:02+00:00 25/11/2017|Catégories : Écologie et verdissement|Mots-clés : , , , , |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Fabien Abitbol
Journaliste depuis 1984, j'ai travaillé pour divers journaux français (régionaux ou nationaux) dont France Antilles, Le Courrier de l'Ouest, La République du Centre, L'Express, Le Monde, ou L'Humanité, ainsi que dans des médias spécialisés (essentiellement dans les secteurs santé-social et éducation). Blogueur depuis 2006, administrateur de la coopérative de journalistes Ensemble, collaborateur régulier de l'InfoBourg, je suis également administrateur du Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste depuis 2014, et résident du quartier depuis 2012.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.