Noël dans Saint-Jean-Baptiste, un conte et calendrier de l’Avent pour le Faubourg

Peut-être avez-vous remarqué dans les commerces du quartier un calendrier de l’Avent aux couleurs de Saint-Jean-Baptiste. Et, à la place d’une friandise, une adresse à visiter, différente chaque jour. Avec, à la clé, un conte qui se déroule au rythme des rues du Faubourg.

Derrière le projet “Noël dans Saint-Jean-Baptiste“, on retrouve Anouk Breton, une résidente de Saint-Jean-Baptiste, qui voulait retrouver un peu de la magie de Noël et créer des liens avec ses voisins. “J’ai été vivement touchée et inspirée par le travail de Patsy Van Roost, dans le Mile-End, à Montréal, une artiste qui organise des événements qui provoquent des rencontres dans son quartier. Je partage son élan du cœur à créer un environnement positif. Et je trouve que l’art et le jeu vont bien ensemble pour créer des connexions sociales. Surtout dans cette période du temps des Fêtes où à mon sens, la connexion est plus importante que la consommation“.

Le Bourdon 600×100

Dans sa version rouge, le calendrier se trouve chez certains commerçants.

C’est ainsi qu’à partir des calendriers disséminés sur la rue Saint-Jean (on en a trouvé au Crac, au Poisson d’Or, à la Bibliothèque Claire-Martin, on vous laisse trouver les autres), on découvre chaque jour une adresse. Et d’une adresse l’autre, c’est un conte que l’on découvre, une page à la fois. Une idée à la fois simple, rassembleuse, poétique et qui remet la dimension humaine au cœur de cette période hivernale.

J’ai été séduite par l’idée de créer une histoire qui se raconte de porte en porte. J’imaginais déjà les voisins marchant dans le quartier, rencontrant d’autres voisins sur le chemin du conte. Alors j’ai lancé une invitation à des amis pour participer, et je me suis mise à l’écriture d’un conte. C’est comme ça que le projet est né“.

Les commerces participants affichent ce calendrier.

L’illustration du calendrier a été faite par Marie-France Tremblay, et l’on y retrouve tout ce qui fait le paysage de notre quartier, incluant la Tour Martello, un des éléments du conte. “Karen Pick, une voisine, a fait équipe avec moi pour recruter des voisins hébergeurs d’un morceau du conte et petit à petit, d’autres se sont joints et de bouche à oreille, on a pu contacter les gens, rencontrer des voisins jusqu’ici inconnus et établir le calendrier d’affichage de l’histoire”.

Et vous, avez-vous commencé à lire ce joli conte de Noël?

Par | 2017-12-07T10:04:42+00:00 05/12/2017|Catégories : Art de vivre et consommation, Les gens d'ici|Mots-clés : , |1 Comment

À propos de l'auteur :

Québécoise d'adoption depuis 2007 et résidente de Saint-Jean-Baptiste depuis 2012, je suis passionnée de démocratie locale, d'histoire et de patrimoine. Co-fondatrice du Bourdon média collaboratif, je suis également engagée dans divers organismes du quartier, comme le Comité Populaire, Espace Solidaire, et le Comité du patrimoine.

Un commentaire

  1. Véronique
    Véronique 6 décembre 2017 à 10 h 38 min- Répondre

    C’est tellement cute comme idée!

Laisser un commentaire