Fermeture du Bar Le Temps Partiel

«C’est la baisse des ventes depuis deux ans qui nous force à fermer. On parle de ventes cinq fois moins élevées. La masse salariale était devenue trop forte pour les ventes», a expliqué au Soleil François Fradet, l’un des administrateurs de la coopérative de travail qui est propriétaire du Temps Partiel.

A lire dans Le Soleil, édition du 17 janvier 2018.

Par | 2018-01-30T14:06:58+00:00 18/01/2018|Catégories : Revue de presse|Mots-clés : , |0 commentaire

À propos de l'auteur :

La rédaction anime l'équipe de journalistes et citoyens qui butine sur le Bourdon du Faubourg. Elle veille au respect de la ligne éditoriale, recueille les propositions de sujets, en propose et en rédige certains.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.