Réseau structurant de transport en commun: annonce et consultations à venir

Pour faire suite à l’annonce relative au réseau structurant de transport en commun, la Ville de Québec prévoit des séances de consultations et d’information à destination des citoyens.

Les aménagements auront un impact important sur Saint-Jean-Baptiste. En effet, le tramway, et les travaux visant à le faire circuler sous la colline Parlementaire, affecteront directement les citoyens. La première partie souterraine, entre le jardin Jean-Paul-L’Allier (Saint-Roch) et l’avenue des Érables (Montcalm), passera par le quartier, pour couvrir notamment la colline Parlementaire, le tout sur 2,6 km. Elle adoucira la pente à 8 % (et moins), afin de faciliter le passage du tramway. Ce passage souterrain “permettra de diminuer le nombre de véhicules dans cette partie très achalandée de la ville dont les axes routiers sont pratiquement saturés. Elle vise également à maintenir des voies de circulation pour les automobilistes et des places de stationnement, à préserver le milieu bâti, à améliorer le paysage urbain et à offrir des conditions de circulation intéressantes pour les piétons et les cyclistes” peut-on lire sur le site de la Ville.

Le Bourdon 600×100

Le projet, d’un coût estimé à environ trois milliards, vise à transformer profondément les infrastructures de mobilité de la Ville de Québec. “C’est en grande partie grâce au soutien du Gouvernement du Québec que nous pouvons réaliser un des plus importants projets collectifs de l’histoire conçu pour Québec. La participation active et le dévouement des membres du comité consultatif sur la mobilité durable, jumelés à l’engagement des citoyens, nous permettent de présenter un projet qui propulse Québec vers la modernité, a mentionné Régis Labeaume. Je crois sincèrement que ce projet nous permettra de répondre aux grands défis de mobilité qui nous attendent dans les décennies à venir.” Les travaux se feront par secteurs, mais on ignore encore quel secteur sera fait en premier. Et pour le moment, il n’est pas envisagé d’augmenter les tarifs du RTC en lien avec l’implantation du réseau structurant.

Un réseau structurant d’ici 2026

Le projet présenté par la Ville comporte quatre composantes, soit le tramway (23 km, dont 3,5 km en souterrain), le trambus (17 km), les infrastructures dédiées au transport en commun (16 km) et le Métrobus (110 km). Il est prévu que le Réseau de transport de la Capitale (RTC) mette de l’avant les connexions intermodales, pour faciliter le passage de l’un à l’autre de ces modes de transports et permettre la plus grande couverture possible sur le territoire. On vise une mise en service complète d’ici 2026.

Pour que le réseau soit opérationnel d’ici 2026 tel qu’annoncé, les travaux devront être menés bon train. D’ici à 2019, le dossier d’affaires devra être finalisé, ainsi que les études de conception. Entre 2020 et 2021, les plans et devis seront réalisés, et la phase de construction à proprement parler devrait débuter en 2022.

Des séances de consultation

Ces quatre séances auront lieu entre le 4 et le 8 avril, à raison d’une par jour et par secteur, et permettront à chacun d’en savoir plus, de poser des questions, et de formules des commentaires sur le projet. A proximité de Saint-Jean-Baptiste, les citoyens pourront participer à la consultation le mercredi 4 avril, à partir de 19h, au Club social Victoria (170 rue du Cardinal-Maurice-Roy). La séance sera également webdiffusée en direct. Un questionnaire sera également accessible, du 4 au 25 avril, sur la page ville.quebec.qc.ca/reseaustructurant.

Les citoyens pourront également visionner en direct (sur le site Internet de la Ville de Québec et sur MAtv) le comité plénier du 20 mars prochain, au cours duquel tous les élus municipaux pourront poser leurs questions aux membres du bureau d’étude. Enfin, le RTC tiendra cinq rencontres pour présenter son nouveau réseau et échanger avec la clientèle et la population. Les dates seront communiquées ultérieurement sur le site Internet du RTC au www.rtcquebec.ca.

En complément, les organismes Accès Transports Viable, ÉquiTerre et  le Conseil régional de l’environnement de la région de la Capitale nationale organisent le 21 mars prochain une soirée d’échange et discussions sur le projet de transport structurant à Québec. Ils vous partageront leur vision, leurs critiques et comment vous pouvez contribuer à la discussion publique sur le sujet.

Par | 2018-03-27T20:14:33+00:00 16/03/2018|Catégories : Mobilité durable|Mots-clés : , |1 Comment

À propos de l'auteur :

Québécoise d'adoption depuis 2007 et résidente de Saint-Jean-Baptiste depuis 2012, je suis passionnée de démocratie locale, d'histoire et de patrimoine. Co-fondatrice du Bourdon média collaboratif, je suis également engagée dans divers organismes du quartier, comme le Comité Populaire, Espace Solidaire, et le Comité du patrimoine.

Un commentaire

  1. Pierre-Claude Poulin 16 mars 2018 à 19 h 40 min - Répondre

    Il faut oser avoir une réflexion plus que quinquagénaire, la base d’une réflexion centenaire. Il faut donc penser à l’avenir de nos futurs concitoyens citadins de la belle Ville de Québec et tous les futurs immigrants nécessaires a Notre nation qui auront à opter pour une cité d’aisance et de facilitée, Faisons en sorte d’être choisi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.