Apprendre les langues dans le Faubourg

L’École Saint-Olivier est discrètement installé au 669 de la rue du même nom. Il suffit pourtant d’y entrer pour découvrir une salle de classe chaleureuse donnant sur un jardin, et tout ce qu’il faut pour apprendre une langue ou en approfondir une autre, grâce à Karin Bersier, directrice de l’école.

Le Bourdon 600×100

J’ai toujours aimé ce quartier, son côté ancien, ses petits commerces, ses bars, ses cafés… C’est comme un village et comme une ville”, raconte celle qui a grandi en Allemagne et qui est arrivée au Québec en 2006 puis dans le quartier en 2010. L’École a d’abord été implantée à Val-Bélair, et c’est un peu par hasard, en se promenant dans le quartier, que Karin Bersier a trouvé l’endroit qui était alors à vendre. L’école fut ainsi transférée dans le Faubourg.

Au sein de l’École Saint-Olivier, on peut apprendre ou se perfectionner en anglais, allemand, et français via des cours particuliers, ou des cours en petits groupes d’un maximum de 5-6 personnes. “C’est mon métier, j’ai toujours enseigné, en Allemagne, en Suisse, et au Québec, au secondaire ou au Cégep”. Dans le cadre des cours particuliers, Karin s’adapte à chaque étudiant. Si on déteste la grammaire, les cours seront plus axés sur la conversation par exemple. Tout dépend également des objectifs d’apprentissage. “Je m’adapte beaucoup aux gens; certains apprennent mieux par le jeux, d’autres en parlant”. Ce qui compte, c’est d’intéresser ceux qui apprennent une langue, que ce soit pour des raisons professionnelles ou pour voyager. Si les cours d’anglais sont surtout fréquentés par des gens du Faubourg (dont de nombreux français!), les cours d’allemand attirent des gens de toute la Ville de Québec. Il faut dire que peu d’institutions scolaires offrent des possibilités d’apprentissage de la langue de Goethe, encore moins dans un contexte détendu et sans la pression des notes.

Les cours de français en revanche, sont souvent plus intensifs, et fréquentés par des gens provenant d’Amérique du sud. Karin Bersier ne se limite pas à donner des cours. Elle cherche également à développer des relations avec les commerçants du quartier. Ainsi, elle donnera sous peu des cours de français à un stagiaire d’Allemagne, qui vient en apprendre plus sur le métier de boulanger chez le Paingruël. Une formule qu’elle aimerait développer et qui pourrait sans doute intéresser plusieurs entreprises du Faubourg.

D’autres cours sont également offerts, en informatique ou en photographie.

Les cours offerts

Les cours commencent le 10 septembre, et se donnent en soirée.

Les cours privés permettent de se préparer à différents examens, selon la langue pratiquée: TOEIC, TOEFL (anglais), DELF et DALF (français) ou les examens du Goethe Institut (allemand).

  • Inscription

Les frais d’inscription sont de 30$. Comptez ensuite 18$ par cours d’1h30, sur 12 semaines, pour les cours de groupe.

Par | 2018-08-29T06:53:36+00:00 13/08/2018|Catégories : Culture et éducation, Éducation|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Québécoise d'adoption depuis 2007 et résidente de Saint-Jean-Baptiste depuis 2012, je suis passionnée de démocratie locale, d'histoire et de patrimoine. Co-fondatrice du Bourdon média collaboratif, je suis également engagée dans divers organismes du quartier, comme le Comité Populaire, Espace Solidaire, et le Comité du patrimoine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.