Un débat électoral convivial pour les candidats de Taschereau

Le débat organisé par l’association étudiante du Cégep et le Bureau d’action et d’information politique a fait salle comble ce mercredi 12 septembre, au point que tous les intéressés n’auront pas pu rentrer. L’occasion d’aborder quelques grands enjeux au cours d’une heure de débats chronométrés, dans une ambiance bon-enfant.

Preuve s’il en est besoin que les jeunes s’intéressent à la politique, les 385 places de l’auditorium du Cégep Garneau étaient occupées, et plusieurs n’ont pu rentrer pour assister au débat. Le public, en majorité des étudiants, était visiblement enthousiaste, et n’hésitait pas à applaudir chaleureusement dès que possible; visiblement, les soutiens de chaque candidat s’étaient déplacés en nombre. Les quatre candidats “principaux“, visiblement studieux mais décontractés, débattaient ce soir: Catherine Dorion (QS), Diane Lavallée (PQ), Svetlana Solomykina (CAQ) et Florent Tanlet (PLQ) ont du répondre en une minute à une minute 30 sur diverses thématiques, allant de la culture, la santé, l’éducation, à la langue française, en passant par l’économie, et les transports.

Les enjeux d’un centre-ville

Si peu de sujets ont été directement ramenés à Taschereau (où seul le candidat libéral réside), le débat a tout de même permis de faire ressortir certains enjeux, notamment en ce qui a trait aux transports actifs et au projet de transport structurant. Interpellés sur le troisième lien, son impact sur les quartiers centraux et la mobilité durable, tous les candidats ont appuyé le projet de transport structurant, le candidat libéral précisant même que “si la Ville de Québec a eu cette vision, c’est parce que le gouvernement lui a dit de voir loin et de rêver”; En ce qui à trait au troisième lien, trois d’entre eux souhaitent laisser au bureau de projet le temps d’étudier le sujet avant de se prononcer, Québec solidaire se positionnant résolument contre, notamment en raison des milliers de voitures que cela drainerait en plus vers le centre-ville. Bien qu’elle appuie le troisième lien, la candidate de la CAQ a tenu à rappeler que ce lien ne concernait pas que les voitures, mais qu’il serait également multimodal.

Les candidats ont également mis en avant l’importance des transports actifs dans la circonscription. “Ce n’est pas pour rien que j’ai déménagé dans Taschereau, je voulais tout faire à pied” a déclaré Florent Tanlet (PLQ), pour décrire par la suite son appui au projet de transformation de Laurentienne sud en boulevard urbain et l’importance de remettre le piéton au cœur de la mobilité, en ayant des trottoirs en bon état par exemple. Svetlana Solomykina a plaidé en faveur d’une meilleure connexion entre haute et basse-ville. “On a présenté des engagements aussi pour Taschereau cette semaine, en soutenant des alternatives à l’automobile. Ça prend des trottoirs déneigés, des pistes de vélos fonctionnelles. Le projet de tramway est important et répond aux besoins” a ajouté Diane Lavallée (PQ). Quant à Catherine Dorion (QS), elle rappelle son appui aux transports actifs, avec “des pistes cyclables, des arbres, des endroits pour marcher”. “Je suis à 100% d’accord avec le réseau de transport structurant” ajoute-t-elle.

Une circonscription disputée

Les élections auront lieu le 1er octobre prochain, et un récent sondage donne Québec solidaire en avance. “Dans Taschereau, il se passe quelque chose de révolutionnaire. Le centre-ville de Québec va faire une révolution cette année. Ça va faire énormément de bien à la Ville” a déclaré Catherine Dorion (QS). Ce à quoi Diane Lavallée (PQ), non sans ironie, a immédiatement répondu que “les sondages commandés par QS mettent QS à l’avance, les autres mettent le PQ”. “On veut tous le bien commun. Moi je fais confiance à l’intelligence des gens” a-t-elle ajouté. Chose certaine, le débat du 12 septembre a permis de voir l’intérêt des jeunes pour les enjeux politiques. “C’était plus pertinent que je pensais” a déclaré une étudiante. Se déplaceront-ils pour voter?

Neuf candidats

À une semaine de la date limite, Le Bourdon a compté neuf candidats déclarés dans Taschereau:

Vérifier votre inscription électorale

Élections Québec invite les électrices et les électeurs à vérifier que leur nom se trouve sur la carte d’information transmise par la poste. Il est aussi possible de vérifier son inscription en ligne à www.elections.quebec/verifiez. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Par | 2018-09-25T11:18:40+00:00 13/09/2018|Catégories : Démocratie locale et citoyenneté|Mots-clés : |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Québécoise d'adoption depuis 2007 et résidente de Saint-Jean-Baptiste depuis 2012, je suis passionnée de démocratie locale, d'histoire et de patrimoine. Co-fondatrice du Bourdon média collaboratif, je suis également engagée dans divers organismes du quartier, comme le Comité Populaire, Espace Solidaire, et le Comité du patrimoine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.