La dernière mouture du projet présentée en 2016 par Jacques Robitaille sur le terrain de l’ancien patro Saint-Vincent-de-Paul prévoyait la construction d’un immeuble de 10 étages comprenant un hôtel, des logements et des commerces.

Puisque tout a été mis en veilleuse pendant un an, il reste du travail à faire avant de savoir si le projet sera présenté tel quel ou encore modifié, indique William Noonan.

A lire dans le Journal de Québec, le 27 octobre 2018