Îlot Saint-Vincent-de-Paul: la Ville de Québec n’a toujours pas mis à exécution sa menace d’expropriation

La dernière mouture du projet présentée en 2016 par Jacques Robitaille sur le terrain de l’ancien patro Saint-Vincent-de-Paul prévoyait la construction d’un immeuble de 10 étages comprenant un hôtel, des logements et des commerces.

Puisque tout a été mis en veilleuse pendant un an, il reste du travail à faire avant de savoir si le projet sera présenté tel quel ou encore modifié, indique William Noonan.

A lire dans le Journal de Québec, le 27 octobre 2018

Par | 2018-10-28T12:06:53+00:00 28/10/2018|Catégories : Revue de presse|Mots-clés : |0 commentaire

À propos de l'auteur :

La rédaction anime l'équipe de journalistes et citoyens qui butine sur le Bourdon du Faubourg. Elle veille au respect de la ligne éditoriale, recueille les propositions de sujets, en propose et en rédige certains.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.