Une nouvelle mobilisation pour sauvegarder l’église

Comme Le Bourdon vous l’annonçait la semaine dernière, le Conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste (CQSJB) organisait le 21 novembre une projection-débat sur l’avenir du patrimoine religieux et notamment de l’église Saint-Jean-Baptiste. Et ce fut l’occasion d’avancer, au moins d’une étape: un documentaire de suivi sera réalisé, en sociofinancement. Tout est déjà en place.

Pas loin de quarante personnes ont assisté à cette soirée. Deux fois plus que ce qu’espéraient le président du CQSJB Louis Dumoulin et le sociologue Pierre Fraser. La projection n’était pas celle de Requiem pour une église (Pierre Fraser, 2015, 52 minutes), mais d’une version écourtée à 23 minutes, spécialement montée cet automne. Depuis jeudi 22 novembre la version courte est disponible ici. L’occasion -y compris pour celles et ceux n’ayant jamais visionné l’original- de se faire une idée sur le véritable chemin de croix que représente la renaissance de ce patrimoine du Québec et de notre quartier, à deux pas de l’Assemblée nationale, et visible “par beau temps de Saint-Pétronille sur l’île d’Orléans, du boulevard Louis-XIV à Charlesbourg ou de l’autoroute lorsqu’on revient de Trois-rivières” selon Louis Dumoulin, président du Conseil de quartier de Saint-Jean-Baptiste.

Lorsque le CQSJB avait annoncé cette soirée, il y était indiqué qu’un autre événement aurait lieu en 2019. Pierre Fraser a précisé justement son ambition de réaliser un documentaire de suivi, d’une durée d’une vingtaine de minutes, meilleure façon selon lui de relancer le sujet. Son envie est donc de mettre en boîte régulièrement les travaux, les remarques, ou les idées de celles et ceux qui souhaitent la renaissance de l’église, et de facto du vaste espace communautaire du sous-sol.

Vu que les participants à cette rencontre venaient d’horizons divers, et avaient pour beaucoup de l’expérience en terme de patrimoine, les remarques ont vite fusé, sur divers points, et loin d’être défaitistes. Il y aurait déjà eu de la matière pour préparer la moitié du documentaire de suivi, comme l’a fait remarquer le sociologue, qui commence à être pas mal rôdé à l’exercice.

Outre son premier documentaire sur l’église Saint-Jean-Baptiste (Requiem…), Pierre Fraser est entre autres le réalisateur d’un documentaire sur l’austérité (L’Austérité n’affecte personne), sur la précarité (Du Salariat au précariat), sur l’accès à l’eau pour tous (Bassin Louise, un plan d’eau pour tous), sur les arts martiaux (Entre tradition et modernité), ou encore d’un tout récent sur la pauvreté (J’ai faim…).

En préparation, deux autres documentaires sociologiques: l’un sur le handicap, l’autre sur le verdissement.

Et désormais un troisième, sur le suivi du dossier de l’église du Faubourg Saint-Jean, dont le titre provisoire est Église à sauvegarder. Le documentaire sera fait en sociofinancement. Les contributions demandées vont de dix à cinq cents dollars. La plateforme a été mise en place moins de douze heures après cette rencontre riche en échanges. Pour en savoir davantage et si possible ajouter votre pierre à l’édifice, cliquez ici.

Par | 2018-11-28T20:20:24+00:00 22/11/2018|Catégories : Histoire et patrimoine, Patrimoine|Mots-clés : , |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Fabien Abitbol
Journaliste depuis 1984, j'ai travaillé pour divers journaux français (régionaux ou nationaux) dont France Antilles, Le Courrier de l'Ouest, La République du Centre, L'Express, Le Monde, ou L'Humanité, ainsi que dans des médias spécialisés (essentiellement dans les secteurs santé-social et éducation). Blogueur depuis 2006, administrateur de la coopérative de journalistes Ensemble, collaborateur régulier de l'InfoBourg, je suis également administrateur du Conseil de quartier Saint-Jean-Baptiste depuis 2014, et résident du quartier depuis 2012.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.