Le Centre de l’Auto Roch Guillot a ouvert sur d’Aiguillon

Quelques mois après la fermeture surprise du garage Saint-Jean-Baptiste, le Centre de l’Auto Roch Guillot a ouvert une succursale urbaine rue d’Aiguillon, il y a une dizaine de jours. Nous sommes allés à la rencontre de son jeune et dynamique propriétaire, Maxime Giguère, et faire le tour du garage rénové.

Maxime Giguère est bien implanté dans le quartier, où il réside depuis 13 ans, et où il opère également le Yuzu Sushi de la rue Saint-Jean. Pour l’entrepreneur, c’est aussi un retour à ses premières amours: il avait 20 ans qu’il a acquis le garage du 768 rue d’Aiguillon une première fois. Après plusieurs années d’exploitation, il l’a revendu pour se concentrer sur le Centre de l’auto Roch Guillot à Beauport.

Lorsque le garage Saint-Jean-Baptiste a subitement fermé en octobre dernier, il a personnellement pris l’initiative de ramasser les 500-600 pneus stockés là. “J’ai loué un camion, tout descendu à Beauport. Personne n’a perdu de set de pneus”. Et il a pu réaliser le projet qu’il avait en tête depuis longtemps: racheter la bâtisse et le fonds, en s’associant avec Carol Poulin, qui gère actuellement les deux garages.

Au cours des trois derniers mois, le garage a été considérablement rénové: l’isolation et les conduites d’aération ont été refaites, la peinture également. De nouveaux équipements sécuritaires ont été installés, incluant trois ponts élévateurs neufs. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette réouverture semblait attendue: le garage tourne déjà à plein régime, et plusieurs employés doivent bientôt rentrer pour compléter l’équipe qui, avec deux mécaniciens possédant 30 ans d’expérience, comptera 6 à 7 personnes en plus de Maxime Giguère.

Concrètement, quels services trouve-t-on dans un garage en plein centre-ville? Outre tout ce qu’il faut pour réparer les dégâts faits par les chutes de glace sur les toits des autos (un classique local), le garage possède tout un espace dédié à la microcarrosserie. Mécanique générale, mécanique européenne, lavage auto, entretien général ou remplacement de pare-brise, l’endroit peut également stocker un nombre considérable de pneus dans ses sous-sols. En plus de la clientèle de proximité, le centre de l’auto Roch Guillot représente un avantage pour le travailleur de la colline parlementaire, qui peut déposer sa voiture le matin et la récupérer en repartant après sa journée.

En bref:

Par | 2019-04-06T08:11:37+00:00 17/03/2019|Catégories : Art de vivre et consommation, Commerces|Mots-clés : , , |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Québécoise d'adoption depuis 2007 et résidente de Saint-Jean-Baptiste depuis 2012, je suis passionnée de démocratie locale, d'histoire et de patrimoine. Co-fondatrice du Bourdon média collaboratif, je suis également engagée dans divers organismes du quartier, comme le Comité Populaire, Espace Solidaire, et le Comité du patrimoine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.