La Ville de Québec lance dès le 18 mai un nouveau service pour la gestion des matières résiduelles : L’Écocentre mobile. Destiné aux quartiers centraux, L’Écocentre offre aux résidents la possibilité de récupérer ou de se départir de manière responsable des matières qui ne vont ni aux déchets ni au recyclage.

Les résidents du centre-ville qui ne possèdent pas de voiture apprécieront sans doute la nouvelle. « Comme nous l’avons annoncé avec la Vision pour une saine gestion des matières résiduelles, nous souhaitons atteindre un taux de 82 % de matières valorisées d’ici 2028. Pour y parvenir, nous avons besoin de la contribution de tous. L’Écocentre mobile vient à la rencontre des citoyens des quartiers centraux pour qui se déplacer vers un écocentre permanent représente souvent un frein parce qu’ils n’ont pas de véhicule ou que la quantité de matières dont ils souhaitent se départir est jugée insuffisante pour s’y rendre. Le réflexe est alors trop souvent de mettre ces matières à la poubelle et de les envoyer par le fait même, à l’incinérateur » a précisé Suzanne Verreault, membre du comité exécutif responsable de l’environnement.

Rappelons que la gestion des matières résiduelles à la Ville de Québec s’appuie sur le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles (PMGMR) de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ) adopté en janvier 2017. La mesure avait été envisagée dès 2016 par Démocratie Québec, qui dans son mémoire déposé dans le cadre de la consultation publique sur le projet de plan métropolitain de gestion des matières résiduelles – Communauté métropolitaine de Québec Rive-nord soulignait qu’il « serait intéressant que soient mis en place différents points de service près des quartiers résidentiels, notamment pour desservir les citoyens qui désirent se départir de plus petits objets ». Afin d’atteindre les exigences gouvernementales et les objectifs du PMGMR, la Ville s’est dotée d’une Vision 2018-2028 pour une saine gestion des matières résiduelles, où l’on retrouve désormais les écocentres mobiles pour les quartiers centraux.

L’Écocentre mobile débutera sa tournée le 18 mai prochain dans le Vieux-Limoilou. Pour ce qui est de Saint-Jean-Baptiste, il sera présent le 8 juin prochain, de 9h à 17h, sur le stationnement du Grand Théâtre, rue Jacques-Parizeau.

Attention

L’écocentre mobile ne se substitue pas aux écocentres permanents. Les matières acceptées à L’Écocentre mobile sont d’origine résidentielle seulement et doivent pouvoir être transportées facilement par une seule personne.

En ce sens, un citoyen apportant un matelas dans une remorque sera invité à aller directement vers un écocentre permanent où l’organisation des lieux permet une prise en charge plus adaptée de ce type de matière.

Matières acceptées

  • Les résidus domestiques dangereux (RDD) de provenance résidentielle dans leur contenant d’origine d’un volume maximal de 20 litres (5 gallons). Les contenants non originaux de même volume maximal scellés, hermétiques et bien identifiés sont également acceptés;
  • Les ampoules fluocompactes, les fluorescents et les autres types de lampes contenant du mercure;
  • Les piles et batteries alcalines et rechargeables;
  • Les bonbonnes de propane de moins de 10 livres;
  • Les déchets électriques et électroniques d’origine domestique manipulables par une personne;
  • Les avertisseurs ou détecteurs de fumée, de monoxyde de carbone et autres produits semblables;
  • Les batteries et accumulateurs plomb-acide.

Matières refusées

  • Toutes les matières déjà acceptées dans les collectes porte-à-porte existantes : déchets, matières recyclables, encombrants avec ou sans halocarbure, branches et feuilles mortes;
  • Les résidus de construction, de rénovation et de démolition;
  • La terre, les déblais d’excavation, la brique et le béton;
  • Les résidus verts et les souches;
  • Les déchets biomédicaux et les médicaments;
  • Les armes à feux, munitions et autres produits similaires;
  • Les matières explosives, fusées routières, feux de Bengale, feux d’artifice, etc.
  • Les pneus avec ou sans jantes;
  • Les résidus domestiques dangereux (RDD) d’origine commerciale, les RDD contenus dans des contenants de plus de 20 litres (5 gallons) et les RDD
  • apportés en quantité trop importante;
  • Les déchets d’équipements électriques ou électroniques (DEEE) d’origine commerciale;
  • Les matières ne pouvant être manipulées par une seule personne;
  • L’amiante et le bois créosoté;
  • Les ballasts avec ou sans BPC et toute matière contenant des BPC;
  • Les bouteilles de gaz comprimé autre que le propane : hélium, oxygène, azote, argon, gaz de soudure, dioxyde de carbone (Sodastream), mousse isolante, etc.;
  • Toute autre matière jugée dangereuse ou non gérée par les fournisseurs de services présents sur le site.

mise à jour du 29 avril – 16h05: ajout d’un paragraphe sur le plan de gestion des matières résiduelles à la Ville de Québec.