Samedi 8 juin, les résident.e.s du Faubourg pouvaient s’emparer des rues du quartier pour se retrouver entre voisin.e.s et profiter du beau soleil pour (re)nouer des liens de proximité. Le Bourdon a participé à trois fêtes des voisins, dans l’ouest de notre sympathique quartier. Retour en image sur cette belle édition 2019.

L’idée de la Fête des voisins, qui est organisée chaque année le 1er ou 2ème samedi de juin, c’est de rapprocher les personnes qui vivent à proximité mais ne se côtoient pas au quotidien, et éventuellement de développer des réseaux d’entraide, et pourquoi pas d’amitié!

Premiers à ouvrir le bal, les voisins de la rue Saint-Olivier, emmenés par les résident.e.s de la Coop La Fameuse, se sont retrouvés à partir de 11h samedi matin. Au programme: mini-bazar, jeux pour les enfants (les petits et les grands), hot-dogs et thé glacé sur fond d’ambiance musicale sud-américaine. L’objectif était à la fois de se connaître (il s’agit d’une première édition pour la rue Saint-Olivier de ce côté-ci du quartier), de faire connaître le projet de murale sur la coopérative de logement La Fameuse, et enfin de contribuer au financement de cette murale. Une activité qui aura généré près de 250$ sur la journée, nous informe François G. Couillard, résident de La Fameuse.

Les résident.e.s de la Coop La Fameuse se sont investi.e.s pour faire de cette journée une activité réussie. Photo P.L.

Samuelle est l’une des jeunes artistes de la rue Saint-Olivier, accompagnée de l’encore plus jeune Élénie. Photo P.L.

Les enfants ont pu profiter de la rue Saint-Olivier en toute sécurité. Photo P.L.

Après l’activité, rien de tel qu’un bon rafraîchissement. Photo P.L.

Les résidents de la rue Lockwell ont pu se retrouver au Parc Lockwell à partir de 13h. Une mobilisation timide au début pour cette première édition; les participants se sont néanmoins retrouvés en plus grand nombre en fin de journée, et ont pu profiter de mets préparés par une famille du quartier vers 17h.

Les résident.e.s font connaissance au Parc Lockwell. Photo I.G.

Enfin, la fête des voisins de la rue Lavigueur, qui se tient depuis plusieurs années déjà, a été l’occasion de finir la journée de manière tout aussi familiale et conviviale. Elle avait débuté par l’apparition d’un essaim d’abeilles près de la Tour Martello, que Jérémie, de chez Alvéole (que nous avons déjà rencontré pour le Bourdon!), est venu récupérer, ainsi que la reine, avec un aspirateur spécial, pour le plus grand étonnement des petits et grands. Rappelons que les abeilles sont inoffensives, et n’attaquent que si elles se sentent menacées. Il n’y avait donc pas de danger, et la zone d’exclusion visait plus à protéger nos abeilles urbaines que les résident.e.s. Les voisins se sont réappropriés la rue, et en ont profité pour jouer, échanger, manger, et même profiter d’un cinéma en plein air agrémenté de guimauves qui font du bien à l’estomac.

Un essaim peut se former n’importe où. Mais les abeilles ne sont absolument pas dangereuses pour l’homme. Photo W.F.

Un essaim s’était formé sur un arbre de la rue Lavigueur. Jérémie, de chez Alvéole, est venu récupérer nos amies butineuses. Photo W.F.

Photo W.F.

La reine de l’essaim est précieusement mise en boite. Photo W.F.

Photo W.F.

Au pied de la Tour Martello, un salon d’été improvisé et confortable. Photo I.G.

La fête des voisins, c’est le moment idéal pour se rappeler que la rue est à tous. Photo I.G.

Les maquillages sont un accessoire indispensable pour une journée réussie. Photo I.G.

Fête des voisins: une fête familiale. Photo I.G.