Avec David Forbes à la barre de ses fourneaux depuis novembre dernier, le quadragénaire Hobbit nous invite à une fort agréable redécouverte.

A lire sur Le Soleil le 29 janvier 2020