Depuis plusieurs semaines se préparait un projet de relance économique locale. Cette initiative des 7 sociétés de développement commercial de la ville, à laquelle se joignent les associations de gens d’affaires du Vieux-Port et de la Grande Allée, vise à aider le commerce local via une démarche de sociofinancement soutenue par La Ruche.

Le projet crée les « dollars solidaires », qui peuvent être dépensés dans les commerces locaux, en bonifiant chaque dollar investi. L’aide financière de la Ville de Québec, totalisant 150 000 $, est issue des mesures bonifiées du Plan commerce 2020-2022 annoncées le 15 avril dernier, provenant du Fonds de la région de la Capitale-Nationale du Secrétariat à la Capitale-Nationale. Ces bonifications tiennent compte des nouveaux défis qu’a engendrés la pandémie de la COVID-19, dont l’importance de la promotion de l’achat local dans le succès de la relance économique.

En plus du mouvement « accent local » lancé il y a peu et la piétonnisation des artères commerciales les fins de semaine, le maire a tenu à souligner que la campagne visait à « redonner espoir aux commerçants », a salué « l’initiative et la proactivité » des organisations impliquées et invité les commerçants à s’engager dans la relance. « Nos citoyens de la Capitale-Nationale font preuve, depuis le début de cette pandémie, d’une grande loyauté envers nos entreprises d’ici, a déclaré Mme Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale. L’achat local est définitivement devenu une priorité pour nous tous et je suis d’autant plus ravie de cette belle initiative des sept SDC de Québec, qui offrira à notre communauté une façon simple de contribuer à notre relance économique régionale. Ensemble, nous passerons au travers de cette crise. »

De son côté, Jean-Pierre Bédard, directeur de la SDC Montcalm, parle d’un « ambitieux programme de soutien », visant à prolonger l’élan de solidarité auquel on a assisté depuis le début de la pandémie. Marie-Noëlle Bellegarde-Turgeon, directrice de la SDC du quartier Saint-Jean-Baptiste, déclare par ailleurs « nous croyons que ce projet viendra mieux consolider les acquis des artères commerciales et permettre aux citoyen.ne.s de participer concrètement à la relance en investissant dans l’entrepreneuriat hyperlocal et leurs propres milieux de vie.

Cette monnaie locale, le dollar solidaire, est créée afin que l’investissement des contributeur.trice.s puisse être remis directement aux commerces participants et aux événements locaux. En se rendant sur le site de la Ruche, on peut acheter jusqu’au 10 juillet prochain trois types de forfaits (en nombre limité) :

  • Pour une contribution de 20$, il reçoit 30$ en dollars solidaires.
  • Pour une contribution de 50$, il reçoit 100$ en dollars solidaires.
  • Et pour une contribution de 100$ il reçoit 250$ en dollars solidaires. Ce dernier forfait s’est avéré tellement populaire que 15 minutes après l’ouverture de la campagne de sociofinancement, il n’en restait plus. Le maire a déclaré avoir lui-même acheté ce forfait.

Le fait que les 100 forfaits à 100$ se soient envolés si rapidement a suscité plusieurs questionnements de la part des journalistes en conférence de presse. Il n’est pour le moment pas prévu d’offrir d’autres forfaits de ce type, à moins que d’autres partenaires financiers n’embarquent.

A partir du 10 juillet, les personnes ayant acquis un forfait seront informées de la façon dont elles veulent recevoir l’argent, en papier ou en format numérique. Elles pourront donc commencer à dépenser leur argent à partir de mi-juillet; la monnaie n’a pas de date de péremption.

On notera qu’il ne s’agit cependant pas de la première initiative de monnaie locale à l’échelle de Québec. Depuis 2018, le programme de BLÉ (Billet Local d’Échange), porté par l’organisme Monnaie locale complémentaire, permet d’encourager l’achat de biens et de services produits localement et valables localement (plusieurs commerçants du quartier adhèrent à ce projet).  L’organisme est d’ailleurs chargé de déployer le projet de dollars solidaires à l’extérieur des territoires couverts par l’actuel projet, dans les commerces qui ne font pas partie d’une SDC ou d’un regroupement de gens d’affaires.

Comment dépenser ses dollars solidaires?

Le contributeur aura le choix de recevoir ses dollars solidaires en monnaie papier (tranches de 20$ et/ou de 10$) ou encore en monnaie numérique via l’application Wyse Wallet, produite par une start-up de Québec. Cette application sous forme de portefeuille mobile permet le paiement sans contact et récompense l’utilisateur.

Les créateurs du Wyse Wallet, Michaël et Geneviève Simard, travaillent sur ce projet depuis 2017-2018. « Étant nous-mêmes consommateurs, nous avions remarqué une certaine discordance dans notre façon de consommer en tant que société. L’achat local faisait déjà beaucoup jaser depuis plusieurs années, mais aucun réel mouvement n’avait su persister dû à la facilité avec laquelle les consommateurs peuvent aujourd’hui effectuer leurs achats en ligne toujours en quête du meilleur prix. Depuis longtemps les gens parlent de l’importance d’acheter localement, mais concrètement rien ne les incite à changer leurs habitudes malgré le fait que la génération actuelle est pourvue d’une forte conscience environnementale et sociétale » déclare Geneviève Simard. La pandémie aura permis d’accélérer la reconnaissance du besoin envers le paiement sans contact et la solution proposée par les jeunes entrepreneurs, qui souhaitent offrir « une plateforme collaborative via un moyen numérique ludique et intuitif afin d’orienter l’individu à faire des achats réfléchis chez les commerçants locaux ».

Quels sont les commerçants participants dans Saint-Jean-Baptiste?

En date du 9 juin, 350 commerçants participent sur toutes les artères. Dans Saint-Jean-Baptiste, tous les membres de la SDC ont été considérés comme commerces participants au projet, à moins d’un désistement volontaire. Les points de vente seront identifiés visuellement dans les prochains jours. En attendant, on peut consulter la liste des participants à cette adresse. Toujours en date du 9 juin, les commerces sont les suivants:

  • Boutique Séraphin
  • Brasserie la Faucheuse
  • Buvette Scott
  • Café bistro au Bonnet d’âne
  • Cantina 10
  • Cantook micro-torréfaction
  • CD Mélomane
  • Chez l’esthéticienne Karine Fortin
  • Choco-musée Érico
  • Crêperie bistro le Billig
  • De la source aux Caraïbes
  • Délicatesses tonkinoises
  • Duchesse d’aiguillon
  • Elli resto
  • Épicerie Européenne
  • Fleuriste du Faubourg
  • Fou-Bar
  • Gao comptoir vietnamiem
  • Hobbit bisto
  • Institut Goarin conseils
  • Jupon Pressé
  • L’Axe du Malt
  • L’idée à coudre
  • La Grolla
  • La Piazzetta
  • La route des indes
  • Le bateau de nuit
  • Le Comptoir
  • Le Drague Cabaret Club
  • Le lavoir du Faubourg
  • Le Projet
  • Le Sacrilège
  • Les pieds dans les plats
  • Lunetterie du Faubourg
  • Nina Pizza napolitaine SJB
  • Ninkasi
  • Point d’Exclamation
  • Poulet Portuguais
  • Pow Ramen
  • Pub Nelligan’s
  • Restaurant Bleu Marine
  • Roba È Casso
  • Salon de coiffure Jumbo Jumbo
  • Salon F & Cie
  • Sardines
  • Schonau et Tardif Luthiers
  • Simard & Talbot
  • Snack Bar Saint-Jean
  • St-Laurent Coiffure et AVEDA Spa
  • Sushi to go
  • T’es tu vu l’allure?
  • Uma Yoga
  • Vélos Roy-O
  • Yuzu Sushi