Un nouveau projet de cuisines interculturelles débute au Centre Famille Haute-Ville. L’objectif? Créer du lien en partageant des saveurs de partout dans le monde.

Le Centre souhaitait depuis longtemps travailler avec des familles immigrantes. Si dans les récentes années, l’immigration avait été plus économique, européenne, le centre a constaté depuis cette année un début de diversification des parcours d’immigration et des origines des familles qui fréquentent ses installations. Ne maîtrisant pas toujours la langue française, l’isolement peut rapidement devenir problématique pour les familles.

En réunissant des familles ayant immigré depuis peu et des familles québécoises pour un partage culturel gourmand, le projet vise à créer du lien et aider les familles à réseauter. “On réfléchissait à ce qui pourrait être le point commun, la chose partagée par tout le monde. On peut avoir des différences culturelles, économiques, mais on cuisine tous” nous dit Aurélie Mélot, directrice du Centre Famille Haute Ville. “Cela permet aussi aux familles d’être tour à tour l’expert de la cuisine et présenter quelque chose de typique” ajoute-t-elle. Et après la préparation, le dîner est pris ensemble, “c’est toujours un beau moment d’échange” indique Aurélie Mélot.

Le projet s’inscrit dans une perspective “par et pour”, telle que mise de l’avant par le Centre depuis sa création en 2001. Il s’appuie sur les savoirs des personnes immigrantes et s’élabore avec elles en fonction de leurs besoins. Les ateliers s’inscrivent également dans la suite des activités de cuisines collectives ouvertes à tous que le centre met en œuvre depuis plusieurs années maintenant. Tout se fera au sein des locaux du centre, au 84 rue Saint-Jean; le centre dispose en effet d’une cuisine commerciale, héritage de l’ancienne Trattoria Reginella qui a opéré à cet endroit pendant plusieurs années.

Cette première série de cinq ateliers, animés par Brigitte, réunira cinq familles, de Suisse, d’Iran, du Mexique, d’Espagne et du Québec. Comme l’objectif est de tisser des liens, les familles sont encouragées à participer aux cinq ateliers, dans le but de créer des réseaux personnels et sociaux, au sein du centre et à l’extérieur. Une nouvelle cohorte sera lancée à l’automne prochain et une l’hiver suivant, pour un total de quinze ateliers.

Le projet est rendu possible par l’obtention d’une subvention obtenue dans le cadre du projet “Programme Québec, collectivité accueillante”, cofinancé par la Ville de Québec et le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI). L’approche “collectivité accueillante” mise de l’avant par la Ville vise notamment à développer et maintenir un sentiment d’appartenance entre les personnes immigrantes et la collectivité d’accueil et à favoriser la rétention de celles-ci.

Le Centre Famille Haute-Ville propose de nombreux services en appui aux familles du centre-ville: activités parents-enfants, répit parental, cuisines collectives, ressourcerie, ateliers sensoriels, ateliers créatifs, etc. Pour être tenu au courant des activités du CFHV, rendez-vous sur leur site Internet ou leur page Facebook!