Jean-Denis Beaudoin présente une création déstabilisante sur la peur de l’autre. Comme à son habitude, le jeune auteur de talent provoque la rencontre entre l’onirisme et la violence pour nous projeter dans un univers vivement angoissant, pulsionnel, où les personnages ne représentent que trop bien nos monstres intérieurs.

Dévoré(s) se déroule le jour de l’Halloween; la seule fête où l’on sort de chez nous, à nos risques et périls. Dans un monde où la réalité oscille entre rêve et cauchemar, une mère, son fils et des amis participent à un jeu de téléréalité dans une maison au cœur d’un quartier résidentiel fantomatique. Un livreur de lait, étrangement familier, viendra aussi se joindre à la fête. En direct à la télévision, ils devront tous affronter ce qui rôde dans les rues, dehors, et choisir, instantanément, entre se battre ou laisser entrer ce monde extérieur.

|||::
2 Rue Crémazie E, Ville de Québec, QC G1R 2V2