Ingrid St-Pierre a fait paraître fin janvier un vibrant quatrième album, Petite plage. On y parle au figuré d’un autoportrait à l’aquarelle, truffé de ses fragments de quotidien miniatures captés à la volée. On y croise une petite foule portée par des pianos sauvages. Également une touche de mélancolie enluminée. À la fois cinéaste et parolière, pianiste et architecte de chansons refuges, Ingrid St-Pierre nous revient inspirée, incarnée et lumineuse.

|||::
269 Boulevard René-Lévesque E, Ville de Québec, QC G1R 2B3