Moult Éditions vous invite à une soirée de lecture pour souligner le lancement de la deuxième édition de Québec, ville dépressionniste. Juste à temps pour les festivités du 411e de Québec!

Paru initialement en 2008, Québec ville dépressionniste examinait les travers d’une ville de Québec alors enfiévrée des célébrations de son 400e. Pourtant distribuées avec les moyens du bord et malgré une couverture médiatique timorée, les 500 copies du premier tirage de ce recueil se sont écoulées en moins de trois semaines, au plus grand étonnement de ses auteurs mêmes qui jetaient ainsi un premier pavé dans la mare de l’industrie littéraire en créant Moult Éditions.

Dix ans plus tard, alors que le débat sur le troisième lien fait rage comme si nous n’avions jamais appris des erreurs passées, l’idée d’une seconde édition de ce recueil à la couverture “caca d’oie” (dixit Radio-Canada) “qui ne propose rien” (ibid) s’imposait. Aux précédents textes retravaillés selon la volonté des auteurs s’ajoutent 4 nouveautés, dont deux textes de Simon-Pierre Beaudet, codirecteur de l’édition originale, un guide humoristique sur la fonction publique par Bureau Beige (Pensées pour jours ouvrables) et une postface du sociologue et urbaniste Jean-Pierre Garnier (Un espace indéfendable).

Moult Éditions vous invite donc au lancement de ce recueil à la couverture désormais bleu ciel mais qui ne propose toujours rien, prouvant cependant qu’il existe encore des gens pour qui l’exercice qui consiste à étudier, décrire, analyser et dénoncer les ratés et les échecs d’une société demeure pertinent.

|||::
Le Fou Bar