Le mot « Tarantino » est interdit à l’ASILE, depuis la fameuse émeute de 2012 où les patients de l’établissement ont brutalement assailli un groupe de touristes japonais au katana, pour ensuite envahir une piste de danse sur du Chuck Berry et finalement, graver des signes nazis dans le front de passants choisis au hasard.

C’est donc tout un risque que prend la Dre Boivin pour sa thérapie « Une nuit avec Tarantino » : 3 duos créeront chacun une histoire indépendante, et alterneront au gré du maître de jeu. Au fil de la soirée, ces histoires, qui n’ont rien en commun à la base, devront se concorder pour devenir un seul filon logique!

Le mercredi 15 août, 20 h, à la Ninkasi St-Jean!
(entrée gratuite, contribution volontaire appréciée)

|||::
811 Rue Saint-Jean, Ville de Québec, QC G1R 1R2