Un homme et une femme s’éveillent.
Ils sont au même endroit qu’hier.
Qu’avant-hier.
Que l’an dernier.
Que le siècle passé.
Mais au fait, y a-t-il eu un hier ?

Initiée il y a treize ans dans l’appartement privé de Jean-Philippe Joubert et de Julie Morel, cette œuvre de Nuages en pantalon s’inscrit en marge de leur démarche habituelle par son abstraction et sa poésie. Proposition radicale dans sa forme, mais douce et lancinante dans son fond, elle résonne tout différemment et avec une acuité unique en ces temps de pandémie.

Avec des accents de Beckett, l’écriture stylisée de l’auteur new-yorkais Kevin Doyle plonge dans l’intimité de ce couple sans âge, hors du temps, pour peindre leur paysage intérieur. L’homme et la femme des Années amputées sont englués dans un présent éternel dont ils essaient de se sortir avec une parole sans cesse interrompue par le silence. Les voix de Roland Lepage et Lise Castonguay prennent vie dans les mouvements des corps de Gabriel Cloutier Tremblay et Laurence Champagne.

|||::
2 Rue Crémazie E, Ville de Québec, QC G1R 2V2