Quatre comédiennes orchestrent le piratage d’une audition pour le rôle de Juliette

Carte Blanche, compagnie de théâtre bien établie dans la ville de Québec, se lance dans une nouvelle création à partir du processus d’audition lui-même. Le directeur artistique Christian Lapointe ainsi que les collaboratrices Natalie Fontalvo, Odile Gagné-Roy, Lauren Hartley et Marie-Ève Lussier-Gariépy s’interrogent sur les conditions qui permettent d’obtenir un titre dans l’industrie culturelle, de le conserver, de le reprendre après l’avoir perdu.  Sous forme de collage, Titre(s) de travail s’intéresse plus particulièrement à la fonction de comédienne, aux rapports de pouvoir qui régissent ce métier, au processus d’objectivation qui traverse parfois cette profession ainsi qu’aux iniquités rattachées au casting féminin.

Des auditions se tiennent pour trouver l’actrice idéale qui incarnera le rôle de Juliette, dans la célèbre pièce de Shakespeare Roméo et Juliette, produite prochainement dans un théâtre institutionnel réputé. Quatre jeunes comédiennes décident de participer, d’une manière bien à elles, à ces auditions. Dans un langage scénique à mi-chemin entre fiction et métathéâtralité, Titre(s) de travail aborde la question délicate des mécanismes de marchandisation et notre capacité à bousculer ces paradigmes qui dictent nos vies.

|||::
2 Rue Crémazie E, Ville de Québec, QC G1R 2V2