UPOP : Direction G7 en passant par le sommet des Amériques

UPOP : Direction G7 en passant par le sommet des Amériques 2018-04-25T12:37:57+00:00

En avril 2001, la ville de Québec a accueilli le Sommet des Amériques. Il s’en est suivi l’une des mobilisations historiques pour les mouvements sociaux et la population de Québec. 

La solidarité de la population du quartier Saint-Jean-Baptiste envers les altermondialistes a marqué et marque encore les esprits. Pendant le Sommet, le Faubourg devient un véritable champ de bataille. Il est divisé par une gigantesque clôture de sécurité, surnommée le mur de la honte, qui sera abattue près du Parc de l’Amérique-Française. D’un côté, des militants et militantes venant du monde entier déterminé-e-s à faire échouer les négociations, de l’autre, les policiers, un arsenal répressif sophistiqué et les chefs d’État.

Cet été, les chefs d’État des sept pays du G7 seront dans la Capitale-Nationale. De nombreuses mobilisations pour s’opposer aux politiques néolibérales des dirigeants des pays les plus riches de la planète auront lieu dans le quartier.

Comme il fut le cas en 2001, le Compop et d’autres acteurs et actrices des mouvements sociaux sont de nouveau dans la mobilisation. Leur objectif : mettre de l’avant un contre-discours à cette mascarade politique autour d’enjeux touchant l’écologie, l’égalité hommes-femmes, les paradis fiscaux, le racisme systémique, les inégalités sociales et l’autodétermination des peuples autochtones.

Dans le cadre des activités en vue du G7, l’Université populaire du 7 mai (19h00) prochain à la librairie Saint-Jean-Baptiste traitera du sujet.

Un retour sur le Sommet des Amériques, l’impact sur le quartier, le rôle du Compop dans les mobilisations, la relation avec le G7 et le sommet des Amériques et les mobilisations à venir seront des sujets abordés lors de cette soirée.

Conférence donnée par: Marie-Ève Duchesne et Nicolas Phebus

|||::
565 Rue Saint-Jean, Ville de Québec, QC G1R 1P5