Saint-Jean-Baptiste a été pionnier de la gentrification à Québec. Très tôt, les artistes et les universitaires l’ont adopté et se sont mêlés au tissu social populaire. Ensemble, les résidents et résidentes ont pris la défense et sauvé ce quartier à l’ombre de l’État, qui le menaçait de destruction au nom du progrès. Depuis, le caractère unique de Saint-Jean a gagné en popularité, autant auprès de certains types de résident.e.s que des touristes en recherche de cachet et d’authenticité, alimentant le processus de gentrification. Pourtant, malgré un processus débuté il y a près de 50 ans, le quartier est loin d’être devenu une bourgade aisée, et demeure encore (en partie) populaire et (relativement) accessible. En bref, St-Jean est loin d’être devenu le Plateau-Mont-Royal.

La conférence présentera un portrait social, historique et statistique de l’évolution particulière de la gentrification de St-Jean dans le contexte québécois. La parole vous sera ensuite donnée pour partager vos réflexions, vos questions ou vos solutions.

  • Plus d’informations

|||::
565 Rue Saint-Jean, Ville de Québec, QC G1R 1P5