Vivre accroché à la falaise

Sur la rue Lavigueur, entre la côte Badelard et la côte Salaberry dans Saint-Jean-Baptiste, il y a une série de petites maisons construites tellement sur le bord de la falaise qu’on dirait qu’elles y sont accrochées. Entre autre particularité, elles sont au moins un étage en dessous de la route et sont reliées au trottoir par un enchevêtrement d’escaliers.

C’est un très bel endroit mystérieux que malheureusement mes photos rendent mal. Je n’ai pas beaucoup d’informations sur les lieux sinon que juste à côté il y a un ouvrage militaire (la tour Martello) et qu’un peu plus loin il y avait un ou des bordels au début du siècle et que les bons catholiques du coin avaient fait des pétitions pour les faire fermer. On appelait semble-t-il ce secteur «le faubourg flambant».

Le Bourdon 600×100

Il s’agit de la maison la plus typique (et mal en point) du coin, les autres ont été rénovées suite à un incendie il y a 10 ans, sont un peu plus clean et de ce fait moins intéressantes.

Texte initialement publié sur Québec comme si c’était la Havane.

Par | 2017-08-28T18:07:48+00:00 24/08/2017|Catégories : Patrimoine|Mots-clés : |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Nicolas Lefebvre Legault
Photographe amateur armé d'un Galaxy S5. J'ai un faible pour les scènes de rue, les belles bâtisses et les graffitis... (oh, et la bouffe aussi).

Laisser un commentaire